Non classé

Pourquoi la solidarité est-elle nécessaire? 2 cas significatifs:

•Jean est médecin, salarié d’un grand groupe pharmaceutique. Son unité de recherche est menacée de délocalisation. Il le vit mal:

•Au début du processus, son entreprise lui paye un coaching (10.000€).
•Il suit parallèlement une formation sur les risques psychosociaux pour gérer son équipe (3.000€).
•Mais Jean va de plus en plus mal: le médecin du travail lui recommande un parcours de santé. Il est mis en arrêt maladie (3 mois).
•Jean refuse sa mutation à l’étranger, bénéficie d’un généreux package de départ, dont le recours à un cabinet d’outplacement qui l’accompagnera jusqu’à son retour à l’emploi (modalités d’un plan social P.S.E.).
•Annick est médecin, fonctionnaire dans un CHU. Son unité de recherche est menacée de fermeture. Elle le vit mal.
•Le CHU n’a pas d’argent pour du coaching.

•Annick bénéficie de 1200€ de crédit formation par an, mais uniquement sur des sujets scientifiques.

•Les médecins ne voient ni médecin du travail, ni assistante sociale, ni DRH dans ce très grand CHU où les médecins sont plusieurs centaines.
•Quand Annick est placée en arrêt maladie pour burnout, il ne se passe rien de particulier du point de vue de l’employeur. Seul son patron est prévenant humainement, mais il n’a aucun moyen financier pour de l’aide.
•Annick a une garantie d’emploi et de salaire, mais peu ou pas d’assistance pour lutter contre le stress…

•Beaucoup de dispositifs et d’aides professionnels ne sont donc pas accessibles à tous! Ceux qui ne disposent pas des soutiens essentiels peuvent tomber dans l’isolement, le burn out non réversible, voire la perte de la vie (AVC, infarctus, suicides).